“C’est la rue qui a abattu les rois” ! Vraiment ?

2

Le 24 septembre 2017 par Jean-François Dortier

« C’est la rue qui a abattu les rois », affirmait hier le tribun Jean Luc Mélenchon, émule de Robespierre et Trotsky.
Non, Monsieur Mélenchon ce n’est pas “la rue qui a abattu les rois ». Faut-il lui rappeler que ce n’est pas le peuple, mais une poignée de dirigeants révolutionnaires qui, profitant de mouvements insurrectionnels, se sont emparés du pouvoir, ont instauré un régime de terreur et décapité le roi ou le tsar (et en ont fait tué des milliers d’autres…). Dans la foulée, ils ont imposé une dictature : au nom du peuple bien sûr.
Aujourd’hui certains pays ont conservé un roi, (Grande Bretagne, Belgique, Espagne, etc. ) ; d’autres ont choisi la République. Tous en tout cas, ont donné la voix au peuple… par le biais élections : cela s’appelle la démocratie.


2 commentaires »

  1. Mélanchon a fait encore bien plus fort : dans un même élan, il a déclaré que “c’est la rue qui a abattu les nazis”. On ne peut rester indifférent. Faut-il rire, pleurer, s’offusquer ? Pour ma part, je suis très très inquiet.

  2. Nicolas dit :

    M. Mélenchon se trompe encore une fois sur toute la longueur. Avant de prétendre diriger un pays, il faut un minimum de notions d’Histoire. Retournez en classe M. Mélenchon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à la newsletter

et soyez alerté à chaque nouveau billet

Recherche dans ce blog