C’est la rentrée: changeons notre façon de travailler !

1

Le 31 août 2014 par Jean-François Dortier

C’est la rentrée !

Certains vont reprendre avec le sourire, la tête pleine de projets, de bonnes résolutions. D’autres ont la boule au ventre et la mine triste. Je crains d’ailleurs que cette dernière catégorie soit la plus nombreuse. Car les enquêtes le confirment depuis des années, le mal-être au travail ne cesse de s’étendre. Toutes les professions, les secteurs de travail, sont concernées par connaissent le stress, le blues, le mal-être au travail.

Mais le temps n’est plus aux lamentations.

Rassurez vous, braves travailleurs, tout cela va changer : j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et de terrasser le mal !

Comment ? En rassemblant dans un numéro spécial des Grands dossiers de Sciences Humaines, vingt pistes pour « changer le travail » !

Parallèlement à ce numéro, s’ouvre un site Changer le travail qui va servir de plateforme à une enquête collaborative sur les façons de s’y prendre pour rendre le travail plus vivable et plus plaisant.

Il faut réenchanter le travail, faire baisser la pression, redonner du cœur à l’ouvrage. Evidement, personne ne détient « la solution » unique et idéale, mais il existe des marges de manœuvre, tant à l’échelle individuelle, des groupes ou des sociétés.

Ces solutions multiples, il faut les imaginer, les proposer, les expérimenter, les comparer, les évaluer.

Voilà l’objet de l’enquête collaborative qui va débuter cet automne.

J’ai besoin de vous, de vos idées, votre témoignage, votre avis, vos conseils, votre participation. Et que vous le fassiez connaître autour de vous.

Ensemble changeons le travail !

 

C’est ici : 

Capture d’écran 2014-08-31 à 08.06.51


1 commentaire »

  1. Excellente idée de réfléchir aux façons de trouver plus de sens, et donc plus de bonheur, au travail.

    En attendant, je signale l’intérêt d’un ouvrage que je viens de terminer : “Soigner la dépression professionnelle par les TCC” du Dr. Marc Willard (Elsevier Masson, 2013).
    L’ouvrage est destiné aux médecins et aux psychologues du travail, ensuite à tout médecin et tout psychothérapeute. L’auteur a publié en 2012 sur le même sujet “La dépression au travail » (Odile Jacob) pour le grand public.
    Jusqu’à présent on a beaucoup informé et publié sur le stress au travail. L’identification et le traitement des dépressions ne c’est pas la même chose et c’est très important. La dépression est en passe de devenir la deuxième cause d’invalidité (après les maladies cardiovasculaires). Le coût humain et économique est énorme et largement sous-estimé. La dépression est parfois diagnostiquée à tort, mais elle est plus souvent mal ou non diagnostiquée, et les traitements laissent souvent à désirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à la newsletter

et soyez alerté à chaque nouveau billet

Recherche dans ce blog