la philosophie rend-elle vraiment plus intelligent ?

2

Le 21 septembre 2018 par Jean-François Dortier

La philosophie rend-elle vraiment plus intelligent ? C’est la question qui m’a servi de fil directeur pour rédiger cette introduction anticonformiste a la philosophie. Dans “De Socrate à Foucault, les philosophes au banc d’essai” qui paraît cette semaine, je tente de présenter le plus clairement possible les idées clés des grands philosophes, (Platon, Aristote, Descartes, Kant, Hegel, Deleuze, Foucault et bien d’autres) en les situant leur pensée dans leur époque. En m’interrogeant surtout sur leur pertinence : leur apport comme leurs égarements.

Vous trouvez une présentation détaillée ici.


2 commentaires »

  1. Jacques Van Rillaer dit :

    Une fois de plus je suis époustouflé de voir ce que réalise ce cher François Dortier…
    Ma réponse à la question ici posée :
    autant je me sens nourri (et meilleur psychologue) avec la lecture de stoïciens (notamment Epictète), Montaigne, Alain (Emile Chartier) ou Jacques Bouveresse… autant j’ai l’impression d’avoir perdu mon temps avec des personnages comme Derrida ou Lacan (qui faisait plus de « philo » que de psychologie). Les philosophes abscons me rappellent toujours cette formule de Wittgenstein : « Un philosophe est un homme qui doit se soigner de beaucoup de maladies intellectuelles avant de pouvoir arriver aux notions du sens commun »

  2. bernard rougier dit :

    lacan c’est comme freud et dolto
    beaucoup de bruit pour rien comme disait l’ami william

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à la newsletter

Recherche dans ce blog