Malek Chebel, le musulman lumineux

1

Le 17 novembre 2016 par Jean-François Dortier

malek_chebel-6Malek Chebel est mort. Et ça m’attriste. J’ai rencontré Malek pour la première fois, en 2002 pour un entretien paru dans Sciences Humaines. Par la suite, je l’avais fait venir à Auxerre pour donner une conférence et nos routes s’étaient croisées plusieurs fois depuis.

Malek Chebel proposait une autre visage de l’Islam. Toute son œuvre (abondonante) est consacrée à faire revivre ce qu’il appelait « l’Islam des lumières », un Islam tolérant, ouvert et même libertin qui a existé (et pas uniquement au temps de « l’âge d’or » de l’islam). Ce visage tolérant de l’Islam, Malek le portait sur son visage : son regard lumineux et son sourire bienveillant.

Relire l’entretien dans Sciences Humaines :  “Amour, désir et sexualité en islam” 


Rappel : “L’age d’or de l’Islam” est associée à la période de l’empire abbasside (750-1298). a l’époque, le mécénat culturel des califes et vizirs favorise l’essor culturel. Après une période de traduction s’appuyant sur la riche tradition culturelle des pays conquis (Egypte, Mésopotamie, Inde…) ou voisins (Grèce, Chine…), la philosophie, les arts et la science de langue arabe connaissent une période florissante. La Maison de la sagesse est fondée à Bagdad au début du ixe siècle. Les poètes modernistes et libertins chantent l’amour, la beauté et les plaisirs de la chair. parmi les grands savants de l’époque figurent al-Khuwarizmi (v. 790-v. 840), inventeur de l’algèbre, le médecin al-Razi, Rhazès en Occident, (v. 860-v. 923), le philosophe al-Farabi (872-950), les philosophes et médecins Avicenne (980-1037) et Averroès (1126-1198).

 


1 commentaire »

  1. Jane dit :

    Vous avez parfaitement raison d’honorer un penseur ouvert à la relecture de l’Histoire humaine et à ses productions philosophiques, théologiques, littéraires : Malek Chebel restera une lumière dans nos obscurités idéologiques.
    Je comprends mal pourquoi des consciences engagées de cette sorte ne sont pas entendues et suivies dans la France ébranlée d’aujourd’hui. Est-ce par manque de culture d’une majorité de citoyens ? par faiblesse de vulgarisation au sujet de l’Islam ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à la newsletter

et soyez alerté à chaque nouveau billet

Recherche dans ce blog