Une histoire de migrant

1

Le 30 novembre 2015 par Jean-François Dortier

Capture d'écran 2015-11-26 15.38.33Hier nous avons reçu à la maison, Jehona, une jeune kosovar de 25 ans, actuellement exilée de son pays. C’est par le biais de l’association d’aide aux migrants a laquelle nous avons adhérés dernièrement qu’on en est venu à la rencontrer.

Hier, Jehona nous préparait un excellent menu Kosovar. Ce fut l’occasion de l’interroger sur les raisons qui l’on poussé à quitter son pays. Les voici.

Le mari de Jehona est mécanicien auto. A Pristina (capitale du Kosovo) ou il se sont installé près leur mariage, le marin de Jehona a ouvert un garage. L’affaire a plutôt bien démarré. Mais c’est alors que des hommes sont venus frapper à leur porte pour exiger de l’argent : 1000 euros par mois, le prix à payer pour ne pas avoir d’ennui… Le Kosovo est gangrainé par la mafia et Jehona nous a expliqué qu’il n’y a rien à attendre de la police totalement corrompue. Devant une somme aussi énorme, le mari de Jehano a renâclé, cherché à négocié et repoussé les échéances. Mais rien n’y a fait. Un jour, alors que Jehona faisait ses courses, des hommes l’ont embarqué de force dans une camionnette et elle s’est retrouvée plus tard enfermée dans une cave. Pendant plusieurs jours, elle n’a rien eu a mangé, pas matelas pour dormir. Un pistolet sur la tempe, elle a du téléphoner à son époux pour le supplier de payer une rançon. Il lui a fallu vendre du matériel, faire appel aux deux familles, emprunter de l’argent auprès de sa banque pour rassembler une somme suffisante. C’est ainsi que Johena été libéré.

A son retour, le jeune couple à décidé de quitter le Kosovo et de gagner la France.

Partagez :
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

1 commentaire »

  1. Chapouthier dit :

    Le Kosovo est soutenu par l’Europe. Que fait-elle pour améliorer les choses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à la newsletter

et soyez alerté à chaque nouveau billet
* = Champ requis

Recherche dans ce blog