L’humanologue dans Les Echos

0

Le 13 octobre 2020 par Jean-François Dortier

Les Echos du 12 octobre


La magie est toujours là !

0

Le 13 octobre 2020 par Jean-François Dortier

Il fut un temps où on la tenait pour une arme puissante.

Dans toutes les sociétés anciennes, on a fait appel à des chamanes, des magiciens, des druides, des devins dont les pouvoirs magiques permettaient de soigner, d’éloigner les calamités et d’aider les gens à prendre de bonnes décisions.

Aux mains des sorciers et des sorcières, la « magie noire » pouvait être maléfique. D’où les chasses aux sorcières qui firent des milliers de morts.

• Contre toute attente, le temps des sorciers, des sorcières et des enchanteurs n’a pas disparu. Les guérisseurs et les marabouts ont de nouveau le vent en poupe. Les néodruides et les chamanes recrutent des adeptes. Les livres sur le pouvoir des cristaux ou les accords toltèques sont des best-sellers. Harry Potter et son école de sorciers ont remis les enfants à la lecture. Quant aux « sorcières », elles sont devenues un symbole féministe.

• Ce numéro des Grands Dossiers de Sciences Humaines, Magies & Sorcellerie, aborde le monde de la magie sous ses multiples visages, ses différentes époques, dans différentes civilisations. Il s’interroge aussi sur l’étonnante persistance des croyances et de la magie au seuil du troisième millénaire. Il invite à s’interroger sur les ressorts profonds qui poussent les humains à convoquer des puissances invisibles, réaliser des rituels étranges, et formuler des paroles magiques pour tenter de maîtriser le cours du destin.

Au sommaire :

LA GALAXIE MAGIQUE
LA MAGIE DANS L’HISTOIRE
RELIGIONS, SCIENCES ET MAGIE
LA MAGIE AUJOURD’HUI
LA MAGIE D’AUJOURD’HUI
LE RETOUR DES SORCIÈRES

L’humanologue : il est l’heure de se lancer !

0

Le 4 octobre 2020 par Jean-François Dortier

L‘humanologue c’est un grand projet : penser l’être humain !

C’est un format original : un Mook de 128 pages, des rubriques et sujets variés.

Dans ce premier numéro: il est question de l’animal imaginatif (que nous sommes tous). Il y est question des passions humaines: l’amour, (qui ne dure pas que trois ans, qui n’est pas une invention de l’Occident), de l’agressivité, (qui n’est pas toujours néfaste), des Aborigènes (qui ne sont pas les bons sauvages auxquels ont aimerait croire). Il y est question aussi du capital du 21ème siècle, du sentiment océanique, de l’histoire du vélo, et de bien d’autre sujets encore.

Au fil des numéros, l’enquête va se poursuivre, un nouveau visage de l’être humain va apparaitre. Mais il faut assurer le lancement de ce projet. Et pour cela j’ai besoin de vous.

D’ores et déjà de nombreux contributeurs ont décidé de participer à l’aventure. En achetant ce premier numéro, en souscrivant un abonnement, en faisant connaître autour de vous, vous soutenez ce projet et son lancement.

Sur la plateforme Ululle, qui sert de rampe de lancement. 60% ont déjà été atteint en 15 jours. Il nous reste deux semaines pour atteindre les 100%.

Rejoignez moi! Découvrirez ici deux vidéos de présentation, feuilletez le magazine. Et venez rejoindre le club de l’humanologie !

Merci de votre soutien !

L’humanologue sur Ulule


Pourquoi nous sommes d’incorrigibles rêveurs

1

Le 21 septembre 2020 par Jean-François Dortier

Cher amis

Retrouvez cette vidéo (et d’autres) sur Ulule/ L’humanologue où vous pouvez soutenir la campagne de lancement de l’Humanologue. 

J’ai besoin de vous !



Feuilletez l’humanologue

0

Le 17 septembre 2020 par Jean-François Dortier

La campagne de soutien à L’Humanologue à débuté sur Ulule

Vous pouvez avoir aussi un avant goût du contenu en feuilletant quelques pages sur le site de Sciences Humaines.


Inscrivez-vous à la newsletter

Rechercher dans ce blog